Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2018 1 16 /04 /avril /2018 18:18

Salut bonnes gens!

voici le support du cours:

- cours de Comm global: tout n'a pas été traité (!), utilisez le comme une boîte à outils Facom (soyons modeste...), à l'aune de vos exigences...

- Dynamique de groupe  & questionnement clinique...

Je vos remercie d'avoir supporté avec le sourire ce "bloc" de paroles un peu austères et techniques: j'ai vivement apprécié votre écoute à la fois chaleureuse, réactive et tonique!

À bientôt.

Fractale (allégorie du Savoir...)

Fractale (allégorie du Savoir...)

FONTANET / avril 2018
Partager cet article
Repost0
4 avril 2018 3 04 /04 /avril /2018 18:50

Chères vous,

voici le support du cours. Le propos était d'analyser le processus de la propreté, mécanique certes "naturelle" ancrée à la loi "céphalo-caudale", mais tressée, parfois perversement, avec les injonctions sociales et maternelles. Les enjeux psychiques sont considérables ("DU CLIVAGE À L'AMBIVALENCE", vos signifiés -humour souriant...- laissent supposer que vous avez parfaitement intégré ces concepts cliniques...)...

Merci de votre écoute de plus en plus vivante...

PROPRETÉ: DÉ(S)TRESSONS LE PROCESSUS !  / IRTESS / 04-04-2018
toilettes publiques / OSTIA

toilettes publiques / OSTIA

Partager cet article
Repost0
3 avril 2018 2 03 /04 /avril /2018 18:15

* Jeu de mot un peu capillotracté (histoire de ne rien dévoiler!) ... pensez roman...

 

Chèr-e-s vous,

vous trouverez ici le support de la conférence-débat.

Le propos est de présenter une axiomatique (analyse "systémique" et non plus "cartésienne") et une "boîte à outils" afin de décoder comportements, positions, discours et silences, pour éviter l'enkystement dans des crises anciennes et de toxiques ressentiments.

La MÉCANIQUE des groupes est certes une savonneuse involution, il est toutefois loisible (si... on le veut, donc si on reconnaît les failles et les ravins, ses failles et ses ravins!) de l'infléchir, en séparant discours compulsifs passionnels d'humeur (légitimes!) des analyses et propositions dument pesées et formulées, présentables à toutes les hiérarchies.

À vous de "jouer" (au triple sens théâtral, ludique et mécanique).

Je vous remercie de la qualité de votre écoute, pourtant parfois ébranlée et froissée par le miroir que je tendais...

Salut cordial et souriant -sic!-.

(copie du 4 avril: la précédente version avait gardé les "caches" masquant certaine "ourtils"... Excusez ma bévue!)

Ce ne sont pas des têtes coupées, mais des masques de théâtre!

Ce ne sont pas des têtes coupées, mais des masques de théâtre!

Petite collection de masques (vous vous reconnaîtrez avec humour...)

Petite collection de masques (vous vous reconnaîtrez avec humour...)

IDEM...

IDEM...

IDEM...

IDEM...

Partager cet article
Repost0
20 mars 2018 2 20 /03 /mars /2018 19:30

Chères vous (certes, il y a quelques garçons, mais si minoritaires...), vous trouverez ici le support de la conférence.

Le propos était de montrer en quoi la violence, en tant qu'émergence pulsionnelle, se construit sur une absence de "SYMBOLIQUE", sur une scotomisation de la DURÉE au seul bénéfice de l'INSTANT, et ... sur la "réification/instrumentalisation" de l'Autre.

En ce sens, votre métier (et le mien...) consiste à restaurer ou élaborer "du SYMBOLIQUE", des mots, des rituels, de l'Institutionnel, pour que l'Affect puisse être distancié et distancé...

Bon courage!

 

P.S.: Merci de votre écoute. J'ai parfois frôlé les limites de votre "zone de confort", histoire de vous aguerrir in vitro à l'IMPROMPTU, à l'INOUI, à une ALTÉRITÉ parfois peu confortable. J'espère ne pas vous avoir heurté(e)s...

ANATOMIE DE LA VIOLENCE / IRTESS / 20-03-2018
La guerre des boutons, 1962

La guerre des boutons, 1962

Gladiateurs romains...

Gladiateurs romains...

Chevaliers combattants (M.-Â.)

Chevaliers combattants (M.-Â.)

Partager cet article
Repost0
12 mars 2018 1 12 /03 /mars /2018 10:31

Salut bonnes gens !

Une grosse dizaine (!) de commentaires pointent une imprécision des supports proposés ici (cours, conférences, séminaires) quant aux « nuances » entre Imaginaire, Symbolique et Réel. J’en conviens !

La principale critique repose sur l’argumentaire suivant :


 

- « Si l’Imaginaire n’est pas censuré, il peut devenir paradigmatique : dans une Pensée Magique, penser une image de l’objet rend cet objet Réel, donc donner du corps à un fantasme risque d’en accélerer le passage à l’acte »

au contraire ! Si l’Imaginaire perd sa caractéristique d’être libre, il risque de s’appauvrir : le Symbolique tendra à s’éroder, et le passage à l’acte sera dans un premier temps refoulé, puis mis en œuvre (cf. la « pauvreté » et l’immobilisme de l’Imaginaire des criminels, ancrés à des « rituels » qui sont leur « signature »…). Un psychisme irrigué par un Imaginaire riche va nourrir un Désir changeant, inventif, en dialectique avec l’Altérité, un psychisme censuré va ratiociner des scénarios figés (« La psychose, c’est ce qui ne bouge plus ! »)


 

- « Si le Symbolique  est une mise en forme de l’Imaginaire, il devient un « objet » Réel , voire banalisé (texte, musique, totem, emblème récupéré par le marché) et perd toute sa sacralisation» :

en effet, le Symbolique risque de s’éroder, et nécessite une « re-sacralisation » sacramentelle dès que le rituel vire en routine


 

- « Si le Symbolique est gavé d’Imaginaire, sans feed back du Réel, il risque de recouvrir le Réel d’un discours Alpha impérialiste, totalitariste et intégriste ( du complotisme à la paranoïa en passant par le fanatisme) »

en effet , le Réel risque d’être sommé de ressembler à l’image que l’on s’en fait, faute de quoi… il va falloir supprimer le Réel (délire, drogues, repli incestueux, et dans une certaine mesure T.O.C, dépression et/ou… violence, pulsion d’emprise et de toute puissance.)


 


 

Je suggère, pour comprendre ces liens subtils et donc les risques de blocages, la métaphore suivante : il s’agit de définir un « ENTRE DEUX » ni vraiment Imaginaire ni vraiment Réel.

Un enfant, dès la perception d’une absence (du caregiver...), élabore, par le truchement de l’objet transitionnel, une consolation (future « console de jeu » -humour...-) . Cet objet peut devenir sujet d’une histoire, on peut le perdre et… il sera malheureux, le retrouver et… il sera content, prétendre qu’il ne veut pas être lavé etc...

Et si le « doudou » trouve ses limites d’anthropomorphisation, l’enfant va donner vie, par exemple, à une peluche.


 

Ainsi, l’enfant a un ours en peluche favori : tour à tout objet de câlin, d’actes de violence, de connivence (« toi seul me comprends »), l’ours est « comme » vivant : l’enfant le sent malheureux quand l’ours est oublié ou dans le noir. Faut-il penser que cette instance Symbolique (au sens où elle donne forme au système contra-phobique de l’enfant) soit « hors Réel » ?


 

Non !: l’enfant inscrit l’ours dans un « presque Réel », mais serait parfaitement stupéfait SI L’OURS EN PELUCHE LE MORDAIT ! La frontière est tue mais… visible. Elle structure toute la dialectique entre « POUR DE SEMBLANT » & « POUR DE VRAI ».


 

Qu’elle disparaisse (j’ai déjà souligné et déploré la disparition du « POUCE ! » dans les pratiques enfantines, et le dérapage rapide entre « VIOLENCE MIMÉE & VIOLENCE RÉELLE » -une AK 47 est à la fois un Symbole et une arme qui tue...-), et …

le jeu agonistique vire en violence

le jeu de séduction vire au harcèlement

le « sketch » familial vire en symptôme psychiatrique

le jeu syndical vire en émeute

le discours vire en promesse de Réel

l’espérance vire en déréalisation

etc.


 

Donc… redonnons sens aux frontières, à Artémis qui en est la déesse furtive, qui dit les limites entre forêt « apprivoisée » et forêt « vierge »...

 

Texte sur fond blanc...

LA MORSURE DE L'OURS EN PELUCHE / Imaginaire-Symbolique-Réel / 12-03-2018
LA MORSURE DE L'OURS EN PELUCHE / Imaginaire-Symbolique-Réel / 12-03-2018
LA MORSURE DE L'OURS EN PELUCHE / Imaginaire-Symbolique-Réel / 12-03-2018
Partager cet article
Repost0
8 mars 2018 4 08 /03 /mars /2018 18:23

Chèr(e) vous !

Le présent billet précise les propos sur le « FAUX SELF » déjà abordés ici (http://www.taneb.org/2017/05/personne/faux-self/position/posture/ousia/eidos.06-05-2017.html); divers commentaires, à la suite de formations « Analyse de la Pratique » , de stages divers dans des Institutions variées (FAM, EPHAD, Éducation nationale, Maisons d’arrêt) et… d’entretiens individuels, ont souligné, parfois de manière polémique (« Mais alors, vous prônez l’hypocrisie ? Moi je suis toujours comme je suis ! »... ), la difficulté à passer, en le décidant, de son « MOI » à une « posture », de revenir à son « ousia » (« ou)si/a ») tout en étant ouvert à l’Altérité (de l’osmose amoureuse à la simple « coloration » amicale et/ou pédagogique).


 

Deux risques guettent toute personne :

1) L’ancrage dans un schéma « incestueux » : l’Autre est considéré comme nécessairement intrusif, et on se refuse à quitter sa « zone de confort » pour élaborer un code commun (« muthos », cf. les « cattléyas » dans Proust, les anecdotes familiales drôlatiques et… les Mythes qui jouent avec les structures anthropologiques de l’Inconscient…) : toute CommUNIcation est alors impossible, remplacée par une vision du monde fondée sur l’opposition, perçue comme ontologique, « victime/bourreau ».


 

2) L’enkystement dans un « faux self », production d’une double logique :

a) un traumatisme archaïque, des injonctions trop « essentialisantes » ont amené l’individu à élaborer une série d’ étayages (« masques ») qui le protègent opportunément au moment « t », mais qui n’ont plus grand sens dans la durée, armure peut-être efficace mais… lourde et rapidement vécue comme « nature » (« caractère » dit comme « congénital » → névrose de destinée)

 

b) pour complaire à l’Autre, ou du moins à ce que l’Autre dit être sa demande, l’individu « joue » le rôle gratifiant, au point d’oublier qui il est… Or la demande le l’Autre est, elle aussi, opportunément « hystérisée » : ce jeu de miroirs successifs empêche toute évolution, pour ne par « trahir » les images de miroirs à la fois narcissisants et narcissisés.

De plus, ce schème « spéculaire » empêche à terme tout échange, puisque les «Mois » ne peuvent plus être convoqués parce qu’érodés. C’est le sens (un des sens…) de la phrase de Lacan : « Aimer, c’est vouloir donner ce qu’on n’a pas à quelqu’un qui n’en veut pas » (Séminaire XII, 1965).

Cet écueil est d’autant plus pernicieux quand les individus, réitérant d’antiques interdits infantiles (pour plaire ou… par « honte », le Désir étant souvent transgressif!), rechignent aux « signifiants », dans la pensée que « C’est mieux si l’Autre devine » (parole entendue « n » fois en analyse…).

 

 

La Clinique montre clairement que les personnes engluées dans un « faux self » ont abandonné toute pratique « ressourçante » où le Moi puisse jubiler, au profit (!) d’activités cohérentes au « faux self », performatives, convenues, profanes, linéaires… sauf à se livrer au Risque, à la Douleur et à la Crise, instrumentalisés pour « se prouver qu’on existe ».

 

Je reste persuadé et convaincu (la nuance n’est pas de trop…) que l’analyse permet de rendre à César ce qui est à César….

 

 

 

Τὰ Καίσαρος ἀπόδοτε Καίσαρι καὶ τὰ τοῦ θεοῦ τῷ θεῷ. (Marc, XII, 13-17; Matthieu, XXII,21; Luc, XX, 25)

 

« Deviens qui tu es, quand tu (l') auras appris / Γένοι’ οἷος ἐσσὶ μαθών. » ( Pindare, Pythiques, II, vers 72.)

Le texte, sur fond blanc...

Catleya...

"FAUX-SELF": quand le "doux leurre" devient toxique... 08-03-2018
"FAUX-SELF": quand le "doux leurre" devient toxique... 08-03-2018
Partager cet article
Repost0
26 février 2018 1 26 /02 /février /2018 16:57

Bien cher(e)s vous,

voici le support de la formation.

Le propos était de montrer le statut du "risque" dans la "vie" des adolescents (spécificités biologiques, comportementales et psychologiques), d'en analyser les dérives et de proposer une "boîte à outils" de concepts opératoires et de bonnes pratiques qui peuvent les enrayer...

Je vous remercie chaleureusement de la qualité de votre écoute, à la fois fine, réactive et... non dénuée d'humour!

Que pensent-ils/elles? Quel jeu jouent-ils/elles?

Que pensent-ils/elles? Quel jeu jouent-ils/elles?

Chrysalide et advenue...

Chrysalide et advenue...

Ordalie...

Ordalie...

jouet? airsoft? arme de guerre?

jouet? airsoft? arme de guerre?

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2018 2 16 /01 /janvier /2018 22:19

Chers collègues, vous trouverez ici le support de la conférence, ainsi que la "boîte à outils"  annexe.

L'intention était de pointer les situations qui, de fait, sont éminemment TOXIQUES, au point d'inhiber intelligence, mémorisation, intérêt, et d'obérer toute vie en société, à force d'induire des incestueuses cases...

Évidemment, seul un travail collaboratif peut permettre l'exigence et les ajustements nécessaires: à l'évidence, vous êtes déjà bien avancés dans cette voie...

Vous fûtes un auditoire merveilleux: attention soutenue, regards volontiers connivents et sourires complices. "Défense maniaque" assurée!

Je remercie particulièrement ceux/celles qui ont accepté, avec humour et un bien plaisant sens du jeu, de se plier aux projections fantasmées dont ils ont fait l'objet pour illustrer le propos (et non, M. le psychopathe, vous n'êtes pas un psychopathe!...)

 

NB. dans le document, les pratiques toxiques sont rappelées EN BLANC, après une FLÈCHE BLANCHE.

ABRÉGÉ DE TOXICOLOGIE PSYCHIQUE / St VALLIER / janvier 2018
ABRÉGÉ DE TOXICOLOGIE PSYCHIQUE / St VALLIER / janvier 2018
ABRÉGÉ DE TOXICOLOGIE PSYCHIQUE / St VALLIER / janvier 2018
Partager cet article
Repost0
11 janvier 2018 4 11 /01 /janvier /2018 18:32

Chèr(e)s vous,

voici le support du cours... le propos est de comprendre que la pulsion seule est toxique, et que l'ÉDUCATION AU LANGAGE permet de s'en distancier, d'HISTORISER au lieu d'HYSTÉRISER et... de dire la Loi!

 

PS: DEUX DES IMPÉRATIFS CATÉGORIQUES KANTIENS:

1 « Agis seulement d'après la maxime grâce à laquelle tu peux vouloir en même temps qu'elle devienne une loi universelle. »

2 « Agis de façon telle que tu traites l'humanité, aussi bien dans ta personne que dans toute autre, toujours en même temps comme fin, et jamais simplement comme moyen. »

 

BOITE DE PANDORE...

BOITE DE PANDORE...

IRTESS / L'enfant agressif? / Du pulsionnel au symbolique... / Janvier 2018
IRTESS / L'enfant agressif? / Du pulsionnel au symbolique... / Janvier 2018
Partager cet article
Repost0
27 décembre 2017 3 27 /12 /décembre /2017 07:59

Salut bonnes gens!

La salutaire effervescence de la vague "#balancetonporc", outre qu'elle va freiner ces Messieurs, induit un -douloureux?- examen de conscience masculin: "Les Dames que j'ai séduites ont-elles vraiment CONSENTI ? Ou les ai-je engluées dans une séduction certes pas désagréable sans doute -!-, mais essentiellement manipulatrice? En d'autres termes, étaient-elles dans un LIBRE ARBITRE souverain ou dans l'ÉTAT AGENTIQUE analysé par Milgram?"

Affreux doute!

Chères lectrices, chers lecteurs, dites moi ce qu'il en fut pour vous...

Je joins un texte que j'ai -évidemment!... mais peut-être pour de mauvaises raisons : étayer une bonne conscience!-, adoré, la Lettre XCVII des Liaisons Dangereuses (Choderlos de Laclos): Cécile de Volanges, "librement séduite" ou "sidérée-manipulée-violée"?

Même ambigüité avec "le Verrou" de Fragonard: protection ou enfermement?

 

P.S. Bien évidemment, cette problématique s'articule avec celle du "transfert/contre-transfert", abondamment décrite ailleurs...

HARCÈLEMENT & SÉDUCTION (bis) / Appel à contributions (suite) / déc. 2017
HARCÈLEMENT & SÉDUCTION (bis) / Appel à contributions (suite) / déc. 2017
Partager cet article
Repost0
22 novembre 2017 3 22 /11 /novembre /2017 08:23

Voici le support de la conférence.

Public chaleureux, pétillant, ouvert, joyeux!

Le propos était de comprendre les mécanismes des "mues" qui à la fois déstructurent et structurent les personnes en devenirs incertains encore... et d'éviter les bévues adultes qui risqueraient de verrouiller cette belle vitalité...

"RACINES" (avec l'autorisation de l'artiste, Laurie DASNOIS

"RACINES" (avec l'autorisation de l'artiste, Laurie DASNOIS

ADOLESCENTS / MUE / Génelard / 21-11-2017
ADOLESCENTS / MUE / Génelard / 21-11-2017
Partager cet article
Repost0
20 novembre 2017 1 20 /11 /novembre /2017 11:59

Carte du Tendre ?

La tresse ou la détresse…


 


 

Le présent texte est l’argumentum d’un travail sur « Harcèlement et séduction ». Vos commentaires, critiques et contributions sont les bienvenus, n’hésitez pas !


 

La problématique, largement hypertrophiée par le mouvement de masse « Balance ton porc », s’articule sur les argumentaires suivants (que leurs tenants me pardonnent une nécessaire caricature)


 

1)  « Les féministes exagèrent », « on ne peut plus rien faire, plus rien dire », « on devient comme les américains », « la gauloiserie fait partie de notre culture », « on va vers un divorce entre les hommes et les femmes »… : posture essentiellement masculine (mais pas que!) « beauf » classique. Je n’en dirai pas plus.


 

2) Les hommes (les jeunes garçons, les adolescents, les adultes) n’ont pas appris qu’un désir doit être contrôlé/refoulé/sublimé par la Culture, que la projection de la culpabilité sur l’objet du désir est une aberration ; l’argument est d’autant plus lourd qu’il fait écho aux analyses sur « l’érosion du Tiers séparateur et l’impérialisme de la Dyade mère-enfant » et à une approche de l’islam* qui légitime l’argument : une femme qui s’expose induit du désir, donc… elle est ontologiquement coupable (→ « Voilez-vous », « Couvrez ce sein que je ne saurais voir. Par de pareils objets les âmes sont blessées, Et cela fait venir de coupables pensées... » Molière, Le Tartuffe, III, 2, v. 860-2) .

Cette argumentation n’est pas dénuée de pertinence : l’abus des injonctions à l’immédiateté (cf. http://www.taneb.org/2017/10/temps-de-composes-critique-de-l-instant-eloge-de-la-duree/la-clayette/21-10-2017.html ) et les modèles médiatiques induisent une pratique de consommation immédiate et détruisent la résistance à la frustration.


 

3) -c’est l’approche que je propose d’approfondir-

Toute relation inter-personnelle nécessite un langage connu des deux personnes, et dont le déroulé s’ancre , comme dans une chorégraphie sémantique, aux 6 fonctions linguistiques décrites par Jakobson (cf. http://www.taneb.org/2017/10/fonctions-linguistiques-auto-evaluation/11-10-2017.html ) ; le harcèlement, l’agression sont en fait l’élimination de 5 fonctions sauf UNE : la fonction conative, l’ordre brut et brutal !

Il s’agit donc de promouvoir (éducation, paradigmes littéraires, artistiques, médiatiques et… comportementaux) une « carte du Tendre » , analogue à celle de Mlle de Scudéry (1607-1701), qui balise les étapes d’une relation, étalées dans le Temps et échappant à la tyrannie de la pulsion.


 

4) -ce dernier point n’est encore qu’une hypothèse de recherche : et si la Pulsion n’était qu’une absence ?...-

Les argumentaires précédents présupposent que le Désir masculin préexiste, qu’il est impérial et impérialiste. Et si toute cette théâtralité n’était qu’un étayage pour masquer … une absence de Désir, au sens de « absence d’érection » : à l’examen, les hommes ne sont pas en état d’excitation (tension libidino-phallique, comme disent les livres savants) dès qu’il voient une femme un rien dévêtue ! La construction d’un « mime du désir » -qui, comme la violence mimée, peut « virer » en violence réelle, cf. http://www.taneb.org/2016/08/radicalisation-structures-psychiques.html - ne serait que la construction (féroce ) d’un « faux self » pour masquer… l’absence de désir, la honte de ne pas « bander à la seconde ».

Si cette hypothèse se valide, il conviendra de réfléchir à l’enkystement des jeunes hommes (et des moins jeunes!) dans la « GÉNITALITÉ » (dont les organes sont uniquement physiologiques!) et à leur difficulté (faute de « culture » et de paradigmes chéris) à accéder à la « SEXUALITÉ » , dont l’organe est essentiellement le CERVEAU et le langage qui en dit les subtils linéaments ; cela reviendra à explorer le statut du « Féminin » dans la psyché « masculine » , et tous les systèmes de fascination, d’étayages, d’évitement voire… de scotomisation.


 

Bonnes réflexions ! Amusez vous bien !


 

Jean-Pierre Bénat


 

* et… du christianisme : cf le « Notre Père » : « Et ne nous laisse pas entrer en tentation » (ancienne version, jusqu’au 03-12-17 : « Et ne nous soumet pas à la tentation »..

HARCÈLEMENT & SÉDUCTION / Appel à contributions / nov. 2017
"Couvrez ce sein que je ne saurais voir". Molière, Le Tartuffe, III, 2, v.860-2

"Couvrez ce sein que je ne saurais voir". Molière, Le Tartuffe, III, 2, v.860-2

HARCÈLEMENT & SÉDUCTION / Appel à contributions / nov. 2017
Partager cet article
Repost0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 23:16

Petit bréviaire (très synthétique) des "outils" utiles -et nécessaires!- pour analyser un groupe, en percevoir les linéaments subtils...

Amusez vous bien!

PS en réponse à plusieurs demandes, je joins deux articles sur la "CHARGE MENTALE", dans le domaine professionnel, difficile à pondérer mais qu'il convient de prendre en compte!

La leçon d'anatomie du Docteur Tulp (Rembrandt, 1606, 1669)

La leçon d'anatomie du Docteur Tulp (Rembrandt, 1606, 1669)

Cène (Philippe de Champaigne, 1602-1674)

Cène (Philippe de Champaigne, 1602-1674)

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2017 4 09 /11 /novembre /2017 19:06

Plaisant auditoire, connivent et réactif , aussi bien à Châlon qu'à Montceau!

Le propos était de présenter une "boîte à outils" pour repérer les situations et les comportements "TOXIQUES" -la famille et l'École en sont parfois/souvent les efficaces (re)producteurs!-, et... élaborer les nécessaires ajustements...

Amusez vous bien!

 

 

Dessin de Laurie DASNOIS, qu'elle en soit remerciée...

Dessin de Laurie DASNOIS, qu'elle en soit remerciée...

ADOLESCENCE, L' ENTRE-DEUX / Formation AED / 9 & 16 novembre 2017
ADOLESCENCE, L' ENTRE-DEUX / Formation AED / 9 & 16 novembre 2017
ADOLESCENCE, L' ENTRE-DEUX / Formation AED / 9 & 16 novembre 2017
Partager cet article
Repost0
21 octobre 2017 6 21 /10 /octobre /2017 09:42

Chers vous,

vous trouverez ici le support de la conférence. Le propos était de montrer les incidences fâcheuses voire toxiques d'une conception du Temps perçu, vécu et agi comme succession d'instants immédiatement obsolètes: cette modélisation, issue des pratiques économiques, risque d'enkyster les enfants/ados/adultes dans le pulsionnel, et d'empêcher gravement l'ouverture à la Mue, à l'Altérité et... à l'apprentissage, et de favoriser le passage à l'acte et la violence irréfléchis.

Vous fûtes comme toujours un public ouvert, brillant et connivent! Soyez en remerciés!

 

P.S. Bien évidemment, la pratique de la durée ("eis to aei", "vers le toujours", ei)j to\ a)ei//, comme dit Thucydide), n'est intéressante et jubilatoire que dans la féconde dialectique avec le "kaïros" (o( kairo/j), l'instant sublimement et magiquement opportun... 

"Carte du Tendre" (Mlle de Scudéry, 1607-1701): et oui, on courtise dans la durée, MM. les harceleurs!

"Carte du Tendre" (Mlle de Scudéry, 1607-1701): et oui, on courtise dans la durée, MM. les harceleurs!

gif empruntés ici: http://www.ufunk.net/photos/effects-of-aging-animated-gif/
gif empruntés ici: http://www.ufunk.net/photos/effects-of-aging-animated-gif/

gif empruntés ici: http://www.ufunk.net/photos/effects-of-aging-animated-gif/

Injonctions ordinaires...

Injonctions ordinaires...

Jadis, naguère, et maintenant?

Jadis, naguère, et maintenant?

Image un rien provocatrice... mais elle promeut de fait une plaisante durée... Si, si, si!

Image un rien provocatrice... mais elle promeut de fait une plaisante durée... Si, si, si!

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2017 2 17 /10 /octobre /2017 17:35

Chers vous,

voici le support de la formation, en .pdf sur fond noir et, pour celles qui veulent du tangible imprimé (!), sur fond blanc.

À MÉDITER, À UTILISER, À COMPLÉTER...

PS. Vous êtes un groupe tonique, réactif, VIVANT!

ADOLESCENTS / PRADO HURIGNY / 17 oct. 2017
ADOLESCENTS / PRADO HURIGNY / 17 oct. 2017
ADOLESCENTS / PRADO HURIGNY / 17 oct. 2017
Partager cet article
Repost0
11 octobre 2017 3 11 /10 /octobre /2017 10:16

Veuillez trouver ci-joint un QUESTIONNAIRE ANONYME qui permet d'évaluer, dans plusieurs sphères de communication, votre propre emploi des 6 fonctions linguistiques... afin, éventuellement, d'en modifier le curseur!

Amusez vous bien!

https://fr.surveymonkey.com/r/VM8R7ZB

 

PS: addendum à l'article: "MAÎEUTIKÊ TECHNÊ"

FONCTIONS LINGUISTIQUES: AUTO-ÉVALUATION / 11-10-2017
FONCTIONS LINGUISTIQUES: AUTO-ÉVALUATION / 11-10-2017
Partager cet article
Repost0
11 octobre 2017 3 11 /10 /octobre /2017 08:13

Cher(e) s vous, voici le support de la conférence, proposée à un public ouvert, réactif et... intelligent!

Le propos était d'analyser ce qui obère la Communication inter-personnelle, a fortiori dans le cadre d'une Institution dont les codes, massifs étayages d'elle-même, risquent d'induire de toxiques inhibitions.

Chacun(e) pourra évaluer son propre curseur dans l'usage des fonctions linguistiques et l'amender à l'aune des enjeux souhaités...

Amusez vous bien!...

Exemple: application au champs médical...

The Conversation (Mary CASSAT)

The Conversation (Mary CASSAT)

MAÏEUTIKÊ TECHNÊ / L'Art d'accoucher les mots / Bordeaux / 10-10-1017
MAÏEUTIKÊ TECHNÊ / L'Art d'accoucher les mots / Bordeaux / 10-10-1017
"Poisson torpille"...

"Poisson torpille"...

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2017 1 25 /09 /septembre /2017 16:30

"ODOS": le chemin, la voie, en grec ancien...

Le propos  est d'avoir, sous la nécessaire "attention flottante" teintée de "bienveillante neutralité" (voeu pieux, l'impatience du praticien contamine parfois la voie et la voix...), une carte, non pas "du Tendre", mais de l'Efficient...

Ce document est dédié à la fois à Artémis, déesse de la frange, et à Métis, l'Intelligence rusée.

 

ὁ ἄναξ οὗ τὸ μαντεῖόν ἐστι τὸ ἐν Δελφοῖς,

οὔτε λέγει οὔτε κρύπτει ἀλλὰ σημαίνει

Le dieu dont l’oracle / le prince est à Delphes ne révèle pas, ne cache pas,

mais il indique / fait signe. (Héraclite, fragment 93)

PSY: PETIT VADEMECUM... / 25-09-2017
... sur fond blanc, pour ceux/celles qui préfèrent imprimer...

... sur fond blanc, pour ceux/celles qui préfèrent imprimer...

PSY: PETIT VADEMECUM... / 25-09-2017
Arcachon...

Arcachon...

Règle Cras, l'outil du marin... avant le GPS qui produit un signifiant déjà perlaboré!

Règle Cras, l'outil du marin... avant le GPS qui produit un signifiant déjà perlaboré!

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 18:04

Dans une Instution comme dans une relation affective, les ressentis émergent souvent sous une forme "hystérisée" (humeur, bouderie, rumeurs, "petites phrases", postures archétypales imposées voire... silences et dénégation...).

Pour être traités, il est impératif de les VERBALISER et de les FORMALISER explicitement. Voici une trame plutôt efficace...

VERBALISATION INSTITUTIONNELLE…

 

 

I/ Rappel des « Valeurs » idéales qui jadis ont étayé les mises en œuvre

a) → citer les textes d’origine (et… les promesses)

b) → rappeler les modifications (historique)

c) ...

 

II/ Constat : analyse du « Réel »

« dissonance cognitive » entre « Idéal » et « Réel »

a) dysfonctionnement 1 :

- approche quantitative -→ faits « pondérables »-

- approche qualitative -→ « ressentis », « ambiance »-

b) dysfonctionnement 2 

c)

 

NB. en ce qui concerne la perception des symptômes et problèmes (via… la sérendipité), les Experts sont :

- les usagers, les personnes qui sont confrontées jour après jour au « réel » ! Ils peuvent expliquer (grâce à leur discernement et leur culture…) si les faits sont des « épiphénomènes » (anecdotiques), des « incidents symboliques » (qui mettent en cause la conjoncture) ou des « symptômes » (qui mettent en cause la structure…)

- un regard extérieur, neuf, « candide », « vierge », qui ne risque pas d’être anesthésié par l’habitude...

 

 

 

III/ Hypothèses quant aux causes :

a) causes « exogènes » (modifications extérieures…)

b) causes « endogènes » (moyens, formations, définition des missions et des tâches, informations floues, motivations insuffisantes, conflits de personnes pas traités, contentieux institutionnels pesants, etc.)

 

NB. Les experts sont :

- les usagers expérimentés, qui peuvent dire « l’Histoire » du service, de l’Institution

- des spécialistes extérieurs, à condition d’avoir accès à un historique complet (s’il existe…)

 

 

IV/ Propositions de changements (améliorations, réformes ou… révolution)

a) descriptif

b) argumentation

c) proposition d’évaluations futures

 

NB. Les experts sont :

- les usagers

- des spécialistes extérieurs, qui connaissent des pratiques alternatives et les ont validées ailleurs

 

Le même texte sur fond blanc...

A.D.L.P. (Analyse De La Pratique): VERBALISATION INSTITUTIONNELLE / 21-09-2017
Guerre de Troie: conflits non négociés...

Guerre de Troie: conflits non négociés...

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 13:36

Pour formaliser et cadrer les questionnements, voici une méthode possible... histoire de ne pas en rester aux apparences et aux humeurs...

Bonne exploration!

ADLP (= Analyse De La Pratique...) / suite n° 2 / 19-09-2017
... sur fond blanc, pour ceux/celles qui préfèrent imprimer...

... sur fond blanc, pour ceux/celles qui préfèrent imprimer...

ADLP (= Analyse De La Pratique...) / suite n° 2 / 19-09-2017
... sur fond blanc, pour ceux/celles qui préfèrent imprimer...

... sur fond blanc, pour ceux/celles qui préfèrent imprimer...

types de verbalisations...

types de verbalisations...

... sur fond blanc, pour ceux/celles qui préfèrent imprimer...

... sur fond blanc, pour ceux/celles qui préfèrent imprimer...

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 19:23

Des personnes à l’efficiente sagacité ont repéré une contradiction entre la « méthode » de l’Analyse de la pratique et la Dynamique de groupe telle qu’exprimée ailleurs (ex. http://data.over-blog-kiwi.com/0/96/21/69/20150401/ob_e96e91_dyngroupe.pdf) : deux propositions semblent en effet antinomiques :

 

a) les paroles entendues en Analyse de la pratique sont pertinentes et permettent de définir un corpus de « symptômes » qu’il convient d’analyser

 

b) les paroles critiques et/ou plaintives participent d’une « position fonctionnelle » (→ « position persécutive » p. 9 du document) inhérente à tout groupe, donc au contenu peu pertinent.

 

En effet les discours critiques, « décadentistes » sont quasi mécaniquement proférés dans TOUT groupe. Même Platon (République, VII, 562b-563) émet un avis que l’on pourrait croire écrit par Finkelkraut, Zemmour & consors, voire… tout parent face aux « d’jeuns ». Tout se passe comme si, indépendamment du Réel, chaque génération reproduisait un « discours Alpha » (le concept est de Bion) qui organise, dans un souci à la fois pédagogique et narcissique, un monde dont on commence à ne plus parler la langue (« avant, c’était mieux », « avant, on savait s’amuser », « avant, on travaillait bien », etc.) ...

 

Donc… dans une formation « Analyse de la pratique » comme dans une Supervision, les paroles critiques sont partiellement liées aux automatismes de tout Groupe ; de même, à la fin de chaque stage, chaque congrès, chaque séminaire, un membre s’exclame : « Soit, mais concrètement qu’est ce qu’on fait ? » : phrase rituelle, presque indépendante de la psychologie du locuteur.

 

Comment séparer les « discours mécaniques » de l’émergence d’un symptôme pertinent ? Certes, les qualités de l’analyste et sa capacité à écouter sa propre « sérendipité » (donc… à se méfier de « sa » théorie a priori) sont importantes (remarque un rien arrogante, n’est-ce pas?), mais il est loisible d’avoir des CRITÈRES POUR DISCERNER :

 

1) le discours du type « position persécutive » se précise en symptôme dès lors que les personnes quittent la sphère des généralités convenues pour des récits de ressentis « historisés » (« historiser pour ne pas hystériser », vieille plaisanterie de psy…)

 

2) le style polémique, l’hypertrophie des formules volontiers épiques révèlent parfois une souffrance profonde

Elle se repère (comme… dans une cure individuelle) par ses conséquences :

a) instrumentalisation, réification de l’individu, privé de sa réflexion et de son libre-arbitre (cf. Milgram)

b) disparition du « Moi » derrière un « faux self » insatisfaisant et insatisfait (cf. http://www.taneb.org/2017/05/personne/faux-self/position/posture/ousia/eidos.06-05-2017.html )

c) démobilisation, fatigabilité…

d) érosion des capacités cognitives et réflexives (« tunnellisation » et « viscosité cérébrale », (ex. http://www.taneb.org/2017/07/ado/continent-mu-e-perdu/prevert/07-07-17.html )

 

 

La contradiction -fort pertinemment repérée!- peut donc être levée : LE MÊME DISCOURS PEUT-ÊTRE À LA FOIS UN RITUEL GROUPAL (= signifiant « mimé », « joué », simulé) ET L’EXPRESSION D’UN RESSENTI ET/OU D’UNE ANALYSE RÉALISTES (signifiant authentique).

 

Le jaillissement du signifiant est une première étape, nécessaire, reste à « ANALYSER » (en grec ancien : « dénouer en remontant », a)na luein

 

J’espère avoir été clair...

ADLP (suite): EXPLICATION D'UNE CONTRADICTION... (13-09-2017)
ADLP (suite): EXPLICATION D'UNE CONTRADICTION... (13-09-2017)
Platon...

Platon...

Onfray...

Onfray...

Zemmour...

Zemmour...

Zemmour...

Zemmour...

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 14:58

Bien cher vous, veuillez trouver ici la trame d'une session"classique" d' "Analyse de la Pratique".

La difficulté, constante dans toutes les procédures visant à poser un diagnostic, consiste à OBTENIR DES "SIGNIFIANTS"  nombreux et... à en rendre compte sans céder aux sirènes du "rasoir d'Ockham", principe de parcimonie qui escamote tout ce qui n'étaye pas une thèse a priori, supprimant ainsi des symptômes parfois majeurs .

Une des méthodes efficaces consiste à s'appuyer sur du "MÉTALANGAGE":

- une personne se propose  comme oratrice (ou... est distinguée par le groupe comme "haut parleur"...): en général la parole est autocensurée, et sauf affect fort (ressentiment, colère, rage) le discours reste prudemment dans les généralités (courtoisie, gêne, respect humain, souci des convenances, poids des regards d'autrui...)

- les autres participants commentent dans un second temps le premier discours de "l'orateur": de fait ils l'utilisent comme un "TREMPLIN" pour approfondir l'analyse des ressentis, tout se passe comme si l'orateur initial cautionnait la glose qui s'ensuit.

Le même processus est en oeuvre dans une thérapie individuelle: l'analysant est amené à critiquer/commenter/préciser/amender ce qu'il a dit quelques jours auparavant, à DÉCONSTRUIRE et HISTORISER ses paroles.

Voilà qui fait jaillir du signifiant...

ANALYSE DE LA PRATIQUE / En quête de signifiants... / 12-09-2017
"Pierre de rosette" (la comparaison de trois textes écrits dans trois langues différentes permet à CHAMPOLLION de décrypter les hiéroglyphes...)

"Pierre de rosette" (la comparaison de trois textes écrits dans trois langues différentes permet à CHAMPOLLION de décrypter les hiéroglyphes...)

ANALYSE DE LA PRATIQUE / En quête de signifiants... / 12-09-2017
Cassandre: capable d'annoncer les mauvaises nouvelles, elle n'est pas écoutée...

Cassandre: capable d'annoncer les mauvaises nouvelles, elle n'est pas écoutée...

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 17:25

Cher(e)s collègues!

merci d'avoir accueilli avec  sourire et chaleur un discours un rien austère quelque peu incongru en cette veille de vacances...

Vous trouverez ici le support ".pdf" de la conférence.

Le propos était de pointer ce qui inhibe les capacités de cognition, de raisonnement et de discernement, dont vous avez constaté qu'elles sont modélisées et façonnées à la fois par le lien tissé entre les personnes et ... la Dynamique du groupe qui, mécaniquement, produit des "positions" quasi archétypales, dont je souhaite que vous en fassiez des "postures" conscientes et décidées...

Bonnes vacances à toutes et à tous!

 

PS je joins l'URL d'un site qui propose des tests psychotechniques.... si vous voulez des exercices de MÊME DIFFICULTÉ pour constater la différence de traitement selon la fatigue corporelle, intellectuelle et... un stress dénarcissisant!

http://197.14.51.10:81/pmb/MATHEMATIQUE/Tests_psychotechniques.pdf

ADO / LE CONTINENT "MU" (É)PERDU... /  PRÉVERT / 07-07-17
ADO / LE CONTINENT "MU" (É)PERDU... /  PRÉVERT / 07-07-17
ADO / LE CONTINENT "MU" (É)PERDU... /  PRÉVERT / 07-07-17
Partager cet article
Repost0
22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 16:32

Chère vous,

vous trouverez ici le support du dernier cours de l'année. Le propos était ambitieux -vous fûtes subtiles et lumineuses, merci!-:

- dégager la problématique clinique de la gangue des projections à la fois "psychologiques" ("ils sont mignons ces petits chéris"), idéologiques ("il faut protéger et prendre au 1er degré les demandes des enfants, ne pas culpabiliser les parents") et politiques ("la Famille stable éternelle a été submergée par les familles actuelles recomposées, la modernité a gâché l'Eden"), qu'une analyse historique permet évidemment d'évacuer.

- analyser la fratrie comme tout "mini-groupe", avec sa Dynamique propre, étayante (le "lien" qui relie et aide) ou toxique (le "lien" qui emprisonne et inhibe).

- pointer le type de langage particulièrement complexe qui tisse les liens entre frères et soeurs: pour le soignant et l'aidant, il s'agit de décrypter du "muthos", des codes "pré-verbaux" modélisés par la famille (ou pas!) et/ou par la meute des pairs, faute de Pères...

Méditez & appliquez, autant que faire se peut...

Abel / Caïn

Abel / Caïn

Castor / Pollux

Castor / Pollux

Atrée / Thyeste

Atrée / Thyeste

Les filles du Roi Lear (Shakespeare)

Les filles du Roi Lear (Shakespeare)

Fratrie: "instantané"...

Fratrie: "instantané"...

Partager cet article
Repost0