Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2017 1 20 /11 /novembre /2017 11:59

Carte du Tendre ?

La tresse ou la détresse…


 


 

Le présent texte est l’argumentum d’un travail sur « Harcèlement et séduction ». Vos commentaires, critiques et contributions sont les bienvenus, n’hésitez pas !


 

La problématique, largement hypertrophiée par le mouvement de masse « Balance ton porc », s’articule sur les argumentaires suivants (que leurs tenants me pardonnent une nécessaire caricature)


 

1)  « Les féministes exagèrent », « on ne peut plus rien faire, plus rien dire », « on devient comme les américains », « la gauloiserie fait partie de notre culture », « on va vers un divorce entre les hommes et les femmes »… : posture essentiellement masculine (mais pas que!) « beauf » classique. Je n’en dirai pas plus.


 

2) Les hommes (les jeunes garçons, les adolescents, les adultes) n’ont pas appris qu’un désir doit être contrôlé/refoulé/sublimé par la Culture, que la projection de la culpabilité sur l’objet du désir est une aberration ; l’argument est d’autant plus lourd qu’il fait écho aux analyses sur « l’érosion du Tiers séparateur et l’impérialisme de la Dyade mère-enfant » et à une approche de l’islam* qui légitime l’argument : une femme qui s’expose induit du désir, donc… elle est ontologiquement coupable (→ « Voilez-vous », « Couvrez ce sein que je ne saurais voir. Par de pareils objets les âmes sont blessées, Et cela fait venir de coupables pensées... » Molière, Le Tartuffe, III, 2, v. 860-2) .

Cette argumentation n’est pas dénuée de pertinence : l’abus des injonctions à l’immédiateté (cf. http://www.taneb.org/2017/10/temps-de-composes-critique-de-l-instant-eloge-de-la-duree/la-clayette/21-10-2017.html ) et les modèles médiatiques induisent une pratique de consommation immédiate et détruisent la résistance à la frustration.


 

3) -c’est l’approche que je propose d’approfondir-

Toute relation inter-personnelle nécessite un langage connu des deux personnes, et dont le déroulé s’ancre , comme dans une chorégraphie sémantique, aux 6 fonctions linguistiques décrites par Jakobson (cf. http://www.taneb.org/2017/10/fonctions-linguistiques-auto-evaluation/11-10-2017.html ) ; le harcèlement, l’agression sont en fait l’élimination de 5 fonctions sauf UNE : la fonction conative, l’ordre brut et brutal !

Il s’agit donc de promouvoir (éducation, paradigmes littéraires, artistiques, médiatiques et… comportementaux) une « carte du Tendre » , analogue à celle de Mlle de Scudéry (1607-1701), qui balise les étapes d’une relation, étalées dans le Temps et échappant à la tyrannie de la pulsion.


 

4) -ce dernier point n’est encore qu’une hypothèse de recherche : et si la Pulsion n’était qu’une absence ?...-

Les argumentaires précédents présupposent que le Désir masculin préexiste, qu’il est impérial et impérialiste. Et si toute cette théâtralité n’était qu’un étayage pour masquer … une absence de Désir, au sens de « absence d’érection » : à l’examen, les hommes ne sont pas en état d’excitation (tension libidino-phallique, comme disent les livres savants) dès qu’il voient une femme un rien dévêtue ! La construction d’un « mime du désir » -qui, comme la violence mimée, peut « virer » en violence réelle, cf. http://www.taneb.org/2016/08/radicalisation-structures-psychiques.html - ne serait que la construction (féroce ) d’un « faux self » pour masquer… l’absence de désir, la honte de ne pas « bander à la seconde ».

Si cette hypothèse se valide, il conviendra de réfléchir à l’enkystement des jeunes hommes (et des moins jeunes!) dans la « GÉNITALITÉ » (dont les organes sont uniquement physiologiques!) et à leur difficulté (faute de « culture » et de paradigmes chéris) à accéder à la « SEXUALITÉ » , dont l’organe est essentiellement le CERVEAU et le langage qui en dit les subtils linéaments ; cela reviendra à explorer le statut du « Féminin » dans la psyché « masculine » , et tous les systèmes de fascination, d’étayages, d’évitement voire… de scotomisation.


 

Bonnes réflexions ! Amusez vous bien !


 

Jean-Pierre Bénat


 

* et… du christianisme : cf le « Notre Père » : « Et ne nous laisse pas entrer en tentation » (ancienne version, jusqu’au 03-12-17 : « Et ne nous soumet pas à la tentation »..

HARCÈLEMENT & SÉDUCTION / Appel à contributions / nov. 2017
"Couvrez ce sein que je ne saurais voir". Molière, Le Tartuffe, III, 2, v.860-2

"Couvrez ce sein que je ne saurais voir". Molière, Le Tartuffe, III, 2, v.860-2

HARCÈLEMENT & SÉDUCTION / Appel à contributions / nov. 2017

Partager cet article

Repost0

commentaires